DANS-LA-FORET-DU-PARESSEUX-COUV

 

Dans la forêt du paresseux, Anouk Boirobert, Louis Rigaud

Editions helium 15,90 €

Un très beau livre pop-up, aussi poétique et coloré que réfléchi et profond, que je vous invite chaleureusement à découvrir. A partager avec les enfants de votre entourage, notamment.

« Tout est vert, tout est vie, dans la forêt du paresseux. Les oiseaux piaillent, les félins se lovent à l’ombre des palmes, les fourmiliers aspirent des insectes comme avec une paille… et le paresseux… le vois-tu ? – se balance tendrement dans les feuilles. Soudain, un bruit métallique résonne de l’extrémité de la forêt. Le cri d’un toucan fend le ciel. Mais le paresseux –le vois-tu ?- continue sa sieste… »

Ce paresseux qui dort dans la forêt menacée, qui persiste à ignorer jusqu’au bout le danger, est vous l’aurez compris, une métaphore de l’homme et de son immobilisme face à un environnement de plus en plus malmené. Mais on peut  en faire une interprétation plus large et y voir une invitation à réfléchir sur toutes les formes d’immobilisme, de passivité, dans une société où il se passe tout de même des choses assez graves et où chacun peut être tenté de penser davantage à son petit confort et à repousser la révolte à de lointains lendemains. Un propos qui n’est pas sans rappeler celui de la très belle et percutante nouvelle Matin brun, de Franck Pavloff, mais qui a l’avantage d’être extrêmement accessible pour les plus jeunes.

Un très bel objet aussi, fort soigné ; un livre animé très agréable qui ravira petits et grands, et dont les couleurs, la poésie, sont aussi porteuses de nuances d’espoirs qui ma foi, font beaucoup de bien à l’âme.

 

 

foret